Trouvez-nous

  • Maison Territoriale pour l’Emploi et la Formation du Val de Lorraine (MTEF)
  • 112, rue des Quatre Eléments
  • Bâtiment Delta Services – 1er étage
  • 54340 POMPEY

Contactez-nous

La MTEF du Val de Lorraine, porteuse du projet le Jeudi des Métiers

Association loi 1901 construite sur un large partenariat, la Maison Territoriale pour l’Emploi et la Formation du Val de Lorraine est une Maison de l’Emploi labellisée depuis 2006 ; elle est financée par les collectivités locales du Val de Lorraine, par l’Etat et par l’Europe.

Au travers de son projet fédératif, elle a pour but le maintien, la création et l’accès à l’emploi sur son territoire. Son plan d’actions s’intègre dans l’objectif de développement pour l’emploi formalisé dans le projet de Pays du Val de Lorraine. Espace d’élaboration et de pilotage de la politique locale pour l’emploi, la Maison Territoriale pour l’Emploi et la Formation du Val de Lorraine a vocation à faciliter la mise en œuvre des services déjà rendus, ou susceptibles de l’être, par ses composantes constitutives et partenaires territoriaux. Mais elle peut également, après identification d’un besoin, développer des services complémentaires venant en additionnalité de l’existant.

En ce sens, la M.T.E.F. assure les fonctions suivantes :

  • Une mobilisation et une « fédération » d’acteurs. La maison de l’emploi du Val de Lorraine est un lieu de dialogue territorial sur l’emploi, un lieu d’élaboration et de pilotage de projets partagés. Elle contribue à mettre le territoire en mouvement.
  • L’animation et la coordination des politiques et des déclinaisons concourant à l’emploi et à l’insertion professionnelle. Animer et mettre en mouvement un territoire signifie savoir saisir toutes les opportunités qui vont contribuer à la dynamique du territoire, à être source de richesses et à aider aux mutations nécessaires.
  • Une « veille informative » qui permet d’identifier les opportunités et les risques – et d’anticiper. Cette fonction d’observation, à finalité d’anticipation, porte à la fois sur le territoire (économie, emploi…) et sur les publics (compétences, besoins…). Elle produit de la connaissance et de l’aide à la décision.
  • Une « ingénierie » technique et financière, favorisant la mise en place d’actions afin de répondre à des besoins identifiés, pour saisir des opportunités, ou pour prévenir des menaces.
  • Cette fonction d’ingénierie est souvent complétée par une fonction « Recherche et Développement », avec une capacité d’innovation et d’expérimentation. L’ingénierie financière permet d’optimiser les financements de droit commun provenant de différentes sources.
  • Une ingénierie des clauses sociales dans les marchés publics qui permet de répondre aux besoins des donneurs d’ordre, des entreprises et des publics en parcours d’insertion. Pour faciliter la mise en œuvre des clauses sociales et concourir à leurs réussites, le donneur d’ordre doit pouvoir s’appuyer sur un «facilitateur» en charge de la gestion des clauses sociales. Cet interlocuteur unique est l’interface entre le donneur d’ordre, ses services techniques et juridiques, les entreprises et les acteurs de l’emploi et de l’insertion du territoire. Depuis 1995, cette ingénierie des clauses sociales a été portée par le PLIE du Val de Lorraine puis la M.T.E.F.
  • Un financement d’actions sur mesure, en fonction des besoins des publics, par la mobilisation du F.S.E. (Fond Social Européen) dans le cadre du PLIE (Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi); celui-ci est aussi une plateforme de mutualisation des financements.

Ainsi, la Maison de l’emploi du Val de Lorraine permet, par la gouvernance partagée et la mutualisation des moyens, de mettre en cohérence et de renforcer ces services et ces fonctions au bénéfice de l’ensemble des citoyens et des acteurs économiques des territoires dans le cadre d’une politique du développement.